élections municipales et communautaires

Les 15 et 22 mars 2020

logo

Ville partagée : Améliorer le quotidien pour renforcer le lien social

L’exclusion sociale, la dégradation de l’habitat et le déclin des commerces de proximité favorisent une hausse de l’individualisme, des incivilités et du sentiment d’insécurité. La ville doit être l'espace où s'organise la vie sociale et s’expérimente le vivre ensemble.

Les Monsoises et les Monsois ont des idées et des projets. Leur faire confiance et les accompagner est un moyen sûr de voir germer des initiatives qui remettront de la vie dans nos rues.

Quand les problèmes surgissent, il faut pouvoir trouver conseil et assistance au plus près de chez soi. La mairie doit être le service public de proximité, il faut lui donner les moyens d’apporter des réponses et de lutter contre le sentiment d’abandon.

Nous souhaitons vivre dans un endroit sûr et agréable. Pour assurer la sécurité et la tranquillité, rien de tel que la prévention et la présence humaine.

Partage de la ville
Les animaux, acteurs du lien social

Les animaux sont précieux pour le bien-être physique et moral de leurs propriétaires et permettent de lutter contre l’isolement. Ils doivent être pris en compte dans l’aménagement de nos espaces (caniparc, sac pour les déjections) et des règles de cohabitation doivent être fixées dans chaque quartier. Il faut mettre en relation les propriétaires d'animaux et des services capables d'aider à la promenade ou à la garde de chiens ou de chats pendant les absences (hospitalisations, vacances, etc).

Accompagner et faciliter les projets de commerce de proximité

Nous soutiendrons les Monsoises et les Monsois dans leurs projets d'implantation de commerces et lieux de vie en réalisant les études de marché, en mettant à disposition des locaux et en les accompagnant dans les démarches administratives.

Créer une maison des droits

De nombreuses personnes ne parviennent pas à faire valoir leurs droits. Internet complique trop souvent leur situation. Nous accompagnerons les citoyennes et les citoyens pour l'accès aux droits, la réalisation des démarches et l’utilisation du numérique en créant une "maison des droits" assurant information et suivi des dossiers.

Accompagner et épauler les locataires dans leurs relations avec les bailleurs

Ascenseur en panne, logement insalubre, coupure d’eau, fenêtre cassée en plein hiver…
Autant de difficultés que subissent les locataires de l’habitat collectif. Nous appuierons les demandes de logements des Monsoises et des Monsois et renforcerons le suivi des problèmes du quotidien avec les bailleurs par la création d’un service logement.

Rénover plutôt que détruire

Les projets de "rénovation urbaine" de l’ANRU 2 prévoient la destruction de 350 logements sociaux et cela sans reconstruction de logements similaires sur la commune. Afin de ne plus chasser les Monsoises et Monsois les plus modestes hors de la ville, nous privilégierons les rénovations de bonne qualité environnementale aux destructions.

Associer les habitant·es et les associations aux évaluations de sécurité de leur quartier

Nous travaillerons avec l'équipe de la police municipale pour réorganiser son fonctionnement, en lui donnant des horaires adaptés aux besoins (soirs et week-end). Nous développerons les rondes piétonnes pour créer du lien entre la police municipale et la population.


Limiter et encadrer les délégations de services publics

Aujourd’hui, des services comme la restauration scolaire ou la nouvelle crèche de l’Europe ne sont pas gérés directement par la Ville mais concédés à des prestataires privés, dans le cadre de délégations de services publics. Nous limiterons le recours à ce type de délégation pour renforcer notre capacité à déployer des politiques publiques, privilégier la qualité des services et des emplois et réduire nos impacts environnementaux.

Rompre avec le soutien aux développement des grandes enseignes

Nos élus locaux et communautaires se plaignent de la disparition des commerces de proximité mais ont, dans le même temps, soutenu tous les projets d’agrandissement des grandes surfaces, à Mons- en-Barœul ou dans les villes limitrophes. Nous en finirons avec ce double langage, en donnant la priorité aux commerces de proximité.

Appuyer la démarche "territoire zéro chômeurs de longue durée"

Accompagner le retour à l’emploi des personnes qui en sont le plus éloignées est une priorité. Nous soutiendrons la démarche « Territoire Zéro chômeurs de longue durée » en mettant à disposition des lieux et du matériel pour les projets de création de services aux monsois-es (livraison, ressourcerie, etc.).

Soutenir celles et ceux qui animent nos quartiers

De nombreux Monsois et Monsoises et de nombreuses associations contribuent chaque jour à l’animation de nos quartiers. Nous nous engageons à les accompagner, à relayer leurs initiatives et à mobiliser les services municipaux pour les soutenir.